Textes

Janvier 2018

Dominique Féraud, née en 1952, a suivi l’enseignement de Jean Klein de 1977 à 1998.
A travers postures et exercices impliquant le corps, le souffle et le mental de façon consciente et en privilégiant l’écoute et le sens du discernement, notre « approche » favorise l’expérience concrète de certaines « notions » qui sont au fondement de la perspective non-duelle.
Grâce à ce vécu directement expérimenté, grâce à cette connaissance intuitive, sensitive, éprouvée dans l’instant, la recherche spirituelle peut alors s’actualiser au cœur même d’une compréhension et d’une appréhension non-intellectuelles ou théoriques de ces notions.
La « Praxis » (dans le sens d’un processus par lequel une théorie fait désormais partie de l’expérience vécue) devient alors actualisation d’une manière d’être -une posture– qui va mobiliser simultanément tous les étages de notre être. Cette « approche corporelle » peut se définir aussi comme un Art de Participation Totale, Globale, d’où va naître, quand la structure est prête, le pressentiment de la Réalité.

 

Publicités